Belgian Equine Practitioners Society - Myopathie atypique

Pour accéder à section fermée le site Web de BEPS le Vétèrinaire doit s'enregistrer d'abord. Cela peut être fait ci-dessous dans le menu profil.

Aujourd’hui nous savons que la toxine responsable de la myopathie atypique est présente dans les graines de certains érables dont l'Acer pseudoplatanus (= érable sycomore) ( http://www.myopathieatypique.fr/etiologie/ ). Pour les intoxications de printemps, l’hypothèse est que les plantules (le germe de la graine d’érable ) contiendraient la toxine. Avec les conditions climatiques actuelles, les graines d’érables ont commencé à germer. Donc, il est primordial d'éviter que les chevaux les ingèrent. Il est important de parcourir votre prairie pour vous assurer qu’elle ne contient pas ces plantules mais si c’est le cas, vous pouvez éventuellement tenter de les tondre ou de les brûler. De l’étude des grandes séries cliniques passées nous avons appris que lorsqu’un grand nombre de cas de myopathie atypique était enregistré à l’automne, de nombreux nouveaux cas se déclaraient au printemps suivant. Ce printemps 2014 devrait, malheureusement, enregistrer un grand nombre de mortalités dues à la myopathie atypique et j’ai le regret de vous annoncer que les premiers cas de myopathie atypique du printemps sont là.

A diffuser largement
« Vous aider à protéger vos chevaux de la myopathie atypique, établir un système d’alerte efficace, prévenir la toxicité des prairies et trouver un remède contre cette myopathie mortelle sont les missions que nous nous sommes fixés. Pour les réaliser, nous avons besoin de votre aide : actuellement, la recherche sur la myopathie atypique n’est pas subventionnée ! Le suivi de nos actions dépend entièrement de la générosité de nos donateurs.
Nous lançons dès aujourd’hui le SAMARATHON. OBJECTIFS :
Ø Subventionner un chercheur à temps plein pendant 3 ans
Ø Assurer la collecte et l’analyse des échantillons nécessaires à la recherche
Ø Effectuer des études de laboratoire pour tester l’efficacité de remèdes potentiels

MERCI D’AVOIR CONSCIENCE DE L’URGENCE DE CETTE DEMANDE.
MERCI D’AVANCE POUR VOTRE INDISPENSABLE SOUTIEN.
QUELQUE SOIT LE MONTANT QUE VOUS VERSEREZ, SACHEZ QUE VOTRE DON SERA EXTREMEMENT APPRECIE.

Invitez vos contacts du milieu équestre à soutenir la recherche en effectuant un don via le site officiel géré par des chercheurs de l’Université de Liège :
http://www.myopathieatypique.fr/dons/
Vous pouvez soutenir la recherche sur la myopathie atypique en versant la somme que vous désirez sur le compte Patrimoine de l’Université de Liège.
Pour les donateurs belges, les dons effectués en faveur de l'Université de Liège donnent lieu à une déductibilité fiscale; ainsi un don de 100 € ne lui coûte en moyenne que 65 €, grâce à la réduction d'impôt. La déductibilité est applicable aux dons à partir de 40 €. http://www.myopathieatypique.fr/dons/
Pour les donateurs français, vous pouvez obtenir une déduction fiscale de 66% en effectuant votre don via la Fondation Hippolia. Dans ce cas, mentionnez que ce don est destiné à la recherche « myopathie atypique »
http://fondation-hippolia.org/faire-un-don/

Pour tous : si vous désirez que votre nom soit indiqué dans la page « donateurs », merci de m’envoyer un mail à Dominique Votion [ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ].

Voici les coordonnées :
Bénéficiaire (titulaire du compte bancaire)
Nom : Patrimoine de l’Université de Liège
Adresse : Place du XX Août, n°7
Ville : Liège
Code Postal : 4000
Pays : Belgique Numéro de TVA : BE 0325777171
Banque
Nom de la banque : BELFIUS BANK/BELFIUS BANQUE
Adresse : Boulevard Pacheco, n°44
Ville : Bruxelles
Code Postal : 1000
Pays : Belgique
Compte bancaire : 091 – 0015718 – 33 Code Swift : GKCCBEBB IBAN (Obligatoire) : BE79 0910 0157 1833
Communication* : D.VTSFPH201-01 – Bénéficiaire du don : « projet Myopathie atypique » - Gestionnaire : Votion Dominique (U015567) (*) Cette mention est indispensable pour que le don effectué soit attribué au projet myopathie atypique.

Si vous avez connaissance d’un cas, MERCI de le déclarer :
- en tant que propriétaire, via le lien http://www.myopathieatypique.fr/declarer-un-cas/questionnaire
-proprietaire/;
- en tant que vétérinaire, via le lien https://www.myopathieatypique.fr/espace-professionels/formulaire-veterinaire/
Si vous manquez de temps, vous pouvez faire une déclaration rapide via le lien (et compléter votre déclaration par la suite) : http://www.myopathieatypique.fr/declarer-un-cas/primo-declaration/





Alerte myopathie atypique

AUTOMNE 2013 – A la date du 08 novembre 2013, 220 cas compatibles avec le diagnostic de myopathie atypique ont été communiqués à la Faculté de Médecine vétérinaire de Liège et au RESPE. Ces cas ont été recensés en Belgique (102 cas), en France (50 cas), en Grande Bretagne (14 cas), aux Pays-Bas (22 cas), Suisse (11 cas) République Tchèque (7 cas), Irlande (2 cas) et en Allemagne (12 cas). Les conditions climatiques saisonnières sont propices à l’émergence de cas de myopathie atypique. Aujourd’hui nous savons que la toxine responsable de la myopathie atypique est présente dans les graines de certains érables dont l'Acer pseudoplatanus (= érable sycomore) (http://www.myopathieatypique.fr/etiologie/). Donc, il est primordial d'éviter que les chevaux les ingèrent. Avec le changement de température, les graines commencent à tomber et le risque d'intoxication est important. Dans la limite du possible, il faut limiter l'accès aux pâtures qui contiennent des érables. Dans le lien ci-dessous, vous trouverez des informations (en français) relatives à la myopathie atypique. Attention, le vent disperse les graines : il est important de parcourir votre prairie pour vous assurer qu’elle n’en contient pas. http://reflexions.ulg.ac.be/cms/c_349179/lexplication-scientifique-aux-mortalites-fulgurantes-chez-les-chevaux-au-pre-en-automne-a-ete-decouverte-le-coupable-est-un-erable

Très cordialement, L’équipe de l’AMAG




La myopathie atypique en Europe: 23/10/2012

 

Récemment, des scientifiques américains
(voir: http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.2042-3306.2012.00684.x/pdf) ont montré que la myopathie saisonnière qui affecte les chevaux au pâturage aux États-Unis (et qui présente de nombreuses similitude avec la myopathie atypique du cheval au pré rencontrée en Europe) est causée par une toxine (l’hypoglycine A) présente dans les graines de l’érable  négundo (Acer negundo). Une fois ingérée, l’hypoglycine A est métabolisée en un composé toxique (i.e., le MCPA) qui perturbe le métabolisme énergétique conduisant aux désordres biochimiques observés à la fois dans la myopathie saisonnière qui affecte les chevaux aux États-Unis et dans la myopathie atypique.


L’hypoglycine A peut être contenue dans les graines de plusieurs arbres du genre Acer (i.e. « les érables ») et pourrait donc être aussi la cause de la myopathie atypique en Europe. Dans le passé, les recensements botaniques effectués sur les prairies des cas belges ont signalé systématiquement la présence d'Acer pseudoplatanus (Acer; Aceraceae) dans le voisinage des chevaux (Votion et al., 2007).  D’autre part, la contribution des arbres (en général) dans la pathogenèse de la maladie a été suggérée dans la dernière étude épidémiologique où ceux-ci étaient présents dans 98% des pâturages des 354 cas européens (van Galen et al., 2012a).

Concernant la cause de la myopathie atypique en Europe, des sérums de cas européens sont actuellement analysés en collaboration avec l'Université du Minnesota afin de mettre en évidence le métabolite toxique. Nous devrions savoir rapidement si la myopathie atypique est induite par la même toxine que celle identifiée aux États-Unis. D’ici là, il est recommandé de se référer aux outils diagnostiques, pronostiques et aux mesures préventives décrites dans les récentes études de cas européens (van Galen et al., 2012a,b).

Nous tenons à insister sur l'importance de continuer à recenser les cas de myopathie atypique via le réseau AMAG (Groupe d’Alerte de la Myopathie Atypique; www.myopathieatypique.fr/en/). Ce système de surveillance, à l’échelle européenne, permet aux équipes scientifiques qui travaillent ensemble sur cette maladie de savoir où et quand se produisent les cas de sorte que les données de ces cas et les échantillons nécessaires à la recherche peuvent être collectés.

Jusqu'à présent (à la date du 22 Octobre), nous ne sommes pas face à une épidémie (quelques cas anecdotiques ont été rapportés), mais comme vous le savez cela peut changer dans les prochains jours ou semaines.

La recherche se poursuit car de nombreuses questions restent posées :
- Pourquoi la maladie est-elle émergente alors qu'elle serait due à une plante indigène?
- Les érables seraient-ils les seuls arbres à causer la maladie?
- Comment prévenir et traiter efficacement la maladie?
- ... Et bien d'autres.

 

Nous vous remercions d’avance pour votre aide dans les recherches en cours.



References:

Valberg et al., 2012. Seasonal Pasture Myopathy/atypical myopathy in North America associated with ingestion of Hypoglycin A within seeds of the box elder tree. Equine Veterinary Journal; http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.2042-3306.2012.00684.x/pdf

van Galen et al., 2012a. European outbreaks of atypical myopathy in grazing equids (2006-2009) Part I: Spatiotemporal distribution, history and clinical features. Equine Veterinary Journal; DOI: 10.1111/j.2042-3306.2012.00556.x. http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/115748

van Galen et al., 2012b. European outbreaks of atypical myopathy in grazing equids (2006-2009) Part II: Determination of indicators for risk and prognostic factors. http://hdl.handle.net/2268/114433

Votion et al., 2007. History and clinical features of atypical myopathy in horses in Belgium (2000-2005). Journal of veterinary internal Medicine. http://hdl.handle.net/2268/7594
 
Toutes les publications scientifiques relatives à la myopathie atypique des chercheurs de l'Université de Liège sont disponibles en ligne via le site institutionnel (http://orbi.ulg.ac.be/) ou directement via le lien http://orbi.ulg.ac.be/simple-search?query=atypical+myopathy.
 


Contact:

Dominique Votion, PhD, DMV
"Groupe d'Alerte de la Myopathie Atypique; GAMA"

NOUVEAU N° POUR LES URGENCES MYOPATHIES ATYPIQUES: 0497/ 707 887

Enregistrez-vous pour recevoir les messages d’alerte sur : www.myopathieatypique.com

Clinique équine de la Faculté de Médecine vétérinaire, Université de Liège
Bd de Colonster, 20  Bât B41
4000  Liège (Sart Tilman)
Tél: 00 32(0)4/366.41.03 (Liège) 
 

images idk vlag duitstalige gemeenschap tcm117-27352 Région de la WallonieRégion de Bruxelles vlaamse leeuwvlag brussels gewest